Top 12 interne et voeux

tableau

53 ans d’écart entre le plus jeune participant et le plus ancien lors de cette nouvelle édition du top 12 interne. La jeunesse et l’expérience sont des atouts mais c’est insuffisant pour bien figurer au classement final.

jv

La concurrence est sérieuse même si cette année, plusieurs joueurs majeurs ont renoncé à participer pour diverses raisons. Le niveau du tournoi était tout de même correct avec 4 des 5 meilleurs joueurs du club et c’est Luc GRANDMAISON qui s’impose pour la première fois. Il va être chaud bouillant dans 8 jours pour le top 12 départemental où il ne fera pas le déplacement pour faire de la figuration.

Participants

1er avec 10 victoires : Luc GRANDMAISON. Un physique bien huilé, une belle technique malgré un entrainement très limité et un mental Martinezien ont permis à Luccho de s’imposer non sans difficultés. Sa défaite surprise contre Kévin aurait pu lui coûter chère mais sa superbe réaction contre Vinc lui ont permis de remettre les choses au clair.

Luc

2ème avec 10 victoires : Vincent CALAMAND. Archi dominateur sur tous ses matchs… sauf contre Luc où il a pris une grosse fessée 3-0. Les parties de belote et le petit gueuleton de la nuit chez Sylvie l’ont fatigué. Sur ce match, il avait de la peau de sauc devant les yeux !! A signaler une magnifique roulette malheureusement non filmée qui aurait pu faire des milliers de vue sur Facebook : Dommage.

vinc

3ème avec 9 victoires : Kévin CHERIE. Il a failli gagner le top 12. Son père, pas habitué à pareilles fêtes, y a cru et arrosait déjà le succès. Mais voilà, après une énorme victoire face à Luc, le roc à fendillé étonnamment une première fois contre Loïc avant de se désintégrer contre Vincent après avoir pourtant mené 2 sets à 1 et 9-7. Kévin peut donc s’estimer déçu, mais il s’est vite consolé en gagnant au concours de pronostic.

Keke

4 ème avec 8 victoires : Alexis PRAT. Pas d’exploit pour Patatrak, mais une grosse régularité qui lui permet de garder son rang. Son coup droit très performant associé à un revers aux picots aussi longs que la nuit du réveillon lui permettent de gérer contre les adversaires moins bien classés. Il faut dire que quand les balles arrivent, elles ont des trajectoires bizarres un peu comme celles du président lorsqu’il rentre le samedi soir.

alexis

5ème avec 8 victoires : Loïc BOUILLOUX. L’homme fort de ce début de saison n’est pas très loin du podium. Il réalise une belle perf sur Kévin mais perd contre Alexis et voit ainsi s’envoler la 3ème place qui était accessible. Son hygiène de vie irréprochable (pas de charcuterie, pas d’alcool, coucher tôt le soir,..) est la clé de sa réussite et de sa progression.

Loic

6ème avec 6 victoires : Patrick CALLAND. Un top 12 correct. Le secret, des cheveux blancs qui se confondent avec les murs du foyer communal et qui déstabilisent les adversaires. 6ème à 53 ans, il est temps que les jeunes du club se bougent et se motivent pour prendre la place et botter le cul des anciens.

Pat

7 ème avec 5 victoires : Stéphane GUILLEMIN. Le sanglier du jura a bourriné tout le week-end en cognant le plus fort possible sur tout ce qui se présentait. Les cuisses des adversaires sont criblées de marques rouges prouvant que tous ses missiles finissent parfois plus loin que l’objectif visé.

sanglier

8 ème avec 3 victoires : Sébastien MILLET. T a mal débuté son tournoi avec une défaite d’entrée contre Arnaud. Il a ensuite souffert mais s’en sort finalement pas trop mal avec une 8ème place. Ca aurait pu être mieux, mais ça aurait pu être pire. Il a besoin de retourner à l’entrainement car il a perdu de sa régularité qui fait sa force. Il peut aussi décider d’aller à la pêche, cela lui permettrait de retrouver sa ligne.

t

9 ème avec 2 victoires : Marcel CAPOSIENA. Notre super vétéran a fini sur les rotules. Il a tout donné pour arracher une belle place d’honneur. Cela récompense un joueur emblématique du LJTT toujours aussi motivé et avec un état d’esprit exemplaire qui doit inspirer la future génération.

Marcel

10 ème avec 2 victoires : Yoann GUERRIER. Il a mis beaucoup de temps a trouver l’ouverture mais remporte ses deux derniers matchs et évite ainsi la cuillère de bois. C’est la révélation de ce début de saison. Il a énormément progressé mais a encore de nombreux axes de travail qui devraient lui faire franchir de nouveaux paliers. Pour cela, il va falloir trouver le temps de s’entrainer.

Yoann

11 ème avec 2 victoires : Arnaud POCHON. Nono n’est vraiment pas récompensé de son bon top 12. Il aurait pu et du gagner plus de match mais son mental est encore trop friable. Il faut prendre confiance et ça va faire mal en 2ème phase. Une belle perf tout de même contre T en récompense de sa débauche d’énergie. Il termine dernier des 3 ex aequos : Pas de pot.

Nono

12 ème avec 1 victoire : Jules ARBANT. Le benjamin de la compétition a fait d’énormes progrès depuis la rentrée, mais il reste encore du chemin pour venir titiller les anciens. Son potentiel est énorme et il est évident qu’il sera beaucoup plus haut dans les futurs classements de ce top 12. Pour cela, il faudra beaucoup jouer, regarder et écouter les conseils. Le tennis de table est un sport technique ou il faut beaucoup travailler pour atteindre un niveau intéressant.

Jules

Cette compétition a été aussi l’occasion pour notre président Christophe de prendre de la hauteur pour nous présenter ses vœux. Il a surtout présenté les échéances de cette 2ème phase, avec beaucoup de matchs, le championnat de l’Ain fin mars, le tournoi du club et surtout en point d’orgue les 50 ans du LJTT avec une grosse fête qui se prépare…

kristof

Il a ensuite remis les récompenses aux sportifs du jour. En retour, ceux-ci ont entonné comme habituellement la chanson des rouges et noirs devant un public ému aux larmes qui attendait surtout la marquisette pour se remettre de ses émotions.

Enfin tout ce petit monde a fini à poil, ou plutôt à poêles, mais ça, c’est une autre histoire…
Merci à la commission organisation, comme d’habitude sans faille (JPO, Fabien et Thierry).

buvette
Merci à Boby pour le juge arbitrage.

bob


Merci au PICPOUL de nous avoir accueilli samedi midi pour un repas réparateur du vendredi soir et préparateur au samedi.